Accueil
Energie
Revue Carrières
Technologies Energétiques 
Energie en Chiffres
Statistiques Minières
 Mines
Profil  BME
logo Care Haïti logo Synergies Logo du Bureau des Mines et de l'Energie
    Bulletin quadrimestriel de la Care-Haïti  et du Bureau des Mines et de l'Energie  Avril    2004
numéro 16
 Revue Synergies

Nous  prenons plaisir à annoncer que le thème de la  prochaine édition de Synergies sera: "Plaidoyer en vue d' influencer la politique nationale en matière de substituts énergétiques aux combustibles ligneux"

Ce bulletin est publié grâce au support financier de l'USAID et de la CARE-Haïti 


Considérations relatives à quelques efforts de substitution entrepris en Haïti durant les dix dernières années par le BME, par Jean Robert Altidor

Introduction

Au cours des dix dernières années plusieurs institutions tant publiques, parapubliques que privées se sont lancées dans des actions visant la substitution du bois de feu et du charbon de bois dans les ménages et les petites entreprises en Haïti. Cet article se propose d’en relater quelques-unes qui ont eu des impacts sur les habitudes de consommation dans les secteurs sus-mentionnés. L’une des plus importantes concerne la mise en place en 1995 du projet Energie de CARE-Haïti exécuté en collaboration avec le Bureau des Mines et de l’Energie. La seconde est l’arrivée en 1998 sur le marché du GPL d’un nouvel opérateur, la ELF qui a augmenté de façon notable la capacité de stockage de ce produit. La troisième est la création de la ECOGAZ en 2001, qui a dynamisé le marché des réchauds fonctionnant au GPL ainsi que le mode d’acquisition et de distribution du GPL.

Ces efforts de substitution ont couvert quatre domaines principaux:

a) L’organisation de producteurs et de distributeurs d’équipements performants ;

b)La recherche technique et socio-économique sur des équipements conservateurs d’énergie et alternatifs au bois et au charbon de bois ;

c) La promotion et la vulgarisation des équipements jugés performants et adaptés aux conditions du milieu;

La diffusion d’informations sur les principes de conservation d’énergie, sur les équipements et combustibles de substitution au bois-énergie

Les actions d’organi-sation

<>En ce qui a trait à l’organisation de producteurs et de distributeurs d’équipements performants,  CARE-Haïti de concert avec le Bureau des Mines et de l’Energie avait lancé l’idée de la formation d’un comité composé de représentants du secteur privé, du BME et de la CARE en tant qu’un organisme de développement. Ce consortium  a vu le jour au cours du mois de novembre 2002 et a eu des réunions mensuelles en vue de préparer et d’analyser les stratégies à mettre en œuvre afin de faciliter la pénétration de leurs équipements dans les secteurs concernés par la substitution. Les membres de ce premier comité composé actuellement de Ecogaz, de Haïti Métal, de Cugacoop et Krisco, avec l’assistance de la CARE, ont eu à participer à plusieurs foires notamment  dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince et même dans le département du Sud. Cet effort de substitution vise à sensibiliser les utilisateurs de bois et de charbon sur l’existence d’équipements fonctionnant au pétrole et qui offrent des avantages alléchants par rapport au bois et au charbon de bois. <> 

Les actions de recherché
<> 

A propos des travaux de recherches, des équipements fonctionnant au kérosène, au diesel et au GPL ont été conçus, fabriqués, et d’autres importés, lesquels équipements ont subi des tests sur leur performance et leur comportement avant même de les introduire sur le marché haïtien.
<> 

Parmi les équipements qui ont pu pénétrer le marché durant les dix dernières années et qui ont un accueil favorable auprès des utilisateurs, il y a lieu de mentionner, dans le secteur des ménages, la cuisinière « Pikée» fonctionnant au kérosène par gravité et distribuée en Haïti par CUGACOOP, la cuisinière mono feu « Ti chouchou» en provenance de Chine fonctionnant au kérosène et distribuée par la Maison Handall, les foyers au GPL distribués par la société Ecogaz, etc.
<> 

Les actions de promotion
<> 

Au niveau des restaurants de rue et des cantines scolaires des actions ont également été entreprises dans la région métropolitaine  de Port-au-Prince et certaines grandes villes de province ( Gonaïves, Cap-Haïtien et Les Cayes. Au Parc Industriel de Port-au-Prince, CARE-Haïti en collaboration avec le Bureau des Mines et de l’Energie avaient mené une étude sur le comportement des marchandes vis à vis des foyers fonctionnant au GPL. Les résultats de cette étude ont montré que les marchandes avaient bien réagi face à ces foyers à cause de leur rapidité et de leur robustesse. Suite à cette étude, la Ecogaz, distributeur de foyers au GPL et fournisseur de gaz également, avaient transformé une bonne partie des marchandes du Parc au GPL. Cette même expérience a été répétée au niveau de certaines cantines scolaires du pays.

En ce qui a trait aux secteurs des petites et moyennes entreprises, une étude réalisée par  Jurgen Usinger et Dagmar Orth de la firme HEAT Ltd. Household Energy Appropriate Technologies, en Mars 1999 pour le compte de CARE-Haïti sur la gestion des boulangeries et des blanchisseries haïtiennes,   montre qu’il existe un potentiel d’investissement dans les boulangeries et les blanchisseries. Pourtant, la quasi-totalité de ces entreprises fonctionnent au bois, ce qui réduit leur capacité de production. Suite à cette étude, la Care avait installé deux (2) chaudières de la marque Fulton fonctionnant au diesel dans deux blanchisseries de la région métropolitaine pour une étude comparative entre la chaudière au diesel et celle utilisant le bois. D’un autre côté, des tests ont été également effectués sur un brûleur au kérosène, de fabrication locale, dans  trois (3) blanchisseries de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince.

<>Pour ce qui est des boulangeries, l’une des entreprises vitales pour le peuple haïtien en matière de production de pain et de création d’emplois, un effort a été consenti avec la firme Krisco qui produit et distribue un four fonctionnant au diesel. Une ligne de crédit a été développée par une institution de micro crédit de la place de manière à faciliter la pénétration de l’équipement aux petits et moyens entrepreneurs qui désirent en faire l’acquisition. Ces entrepreneurs, sur la recommandation du fournisseur, peuvent bénéficier de prêts auprès des institutions de micro crédit, le MCN( Micro Crédit National en particulier).

Finalement, le Bureau des Mines et de l’Energie a aussi collaboré avec le Ministère de l’Environnement dans le cadre du projet «  Changements climatiques phase 2 » pour la promotion de cuisinières à haut rendement énergétique auprès d’un groupe de femmes dans la banlieue de Bon Repos (Plaine du Cul de Sac). Cette activité vise à réduire, aussi petit soit-il, le taux  d’oxyde de carbone dans le secteur des ménages par l’utilisation d’équipements plus performants et moins polluants

En dépit des périodes difficiles qu’a connu le pays durant les dix (10) dernières années, les acteurs intéressés à la problématique de l’énergie au niveau du secteur des ménages et des petites et moyennes entreprises, ont mené un ensemble d’activités de manière à promouvoir la substitution des combustibles ligneux par des combustibles fossiles voire l’énergie solaire dans presque tous les secteurs de consommation de bois et de charbon de bois. Ces activités, certes maigres, ont eu des effets considérables sur le comportement des consommateurs et des fournisseurs. En effet, à certain moment  on pouvait remarquer des gens font la queue dans les stations d’essence à la recherche de kérosène pour la cuisson d’aliments. Cet élan a vite été  basculé à la montée vertigineuse du prix du kérosène.  Toutefois, en dépit des faibles moyens dont disposent les institutions évoluant dans le domaine, leur mobilisation et leur sensibilisation ont atteint certains consommateurs voire des fournisseurs. Ce travail de mobilisation a, en effet, cassé le monopole qui existait sur la distribution du GPL. D’un autre côté, certains consommateurs de bois au niveau des petites et moyennes entreprises ont changé leur système de chauffage. Cependant, ils restent encore beaucoup à faire, entre autres un bon système de crédit pour encourager les utilisateurs potentiels à changer d’équipements et de combustibles.

Editeur responsable : Mildred D. Régis
Auteurs: Robinson Moïse, Wilfrid St-Jean
Conseiller technique: Bétonus Pierre 
Edition Internet: Wilfrid Saint Jean 
Envoyez vos lettres à:
  Robinson Moïse/ Wilfrid Saint-Jean
Bulletin Synergies, CARE / BME
Rue Grégoire 92, Pétionville, Haïti. 
P.O. Box : 15546 Port-au-Prince 
Tél.: +509.57.53.89 ou 57.53.58  Fax: +509.57.67.85 
E-mail:moise@pap.care.org    wstjean@haitelonline.com
Page d'accueil BME 
Haut de la page

mines_energie@haitelonline.com
© BME et OLADE
ePort au Prince Haïti
08/01/05
cette page: http://www.olade.org.ec/haiti/synergie/numero16/considerations.html